L’IAE met en place et propose un ensemble de dispositifs permettant aux étudiants de pouvoir débuter leur aventure entrepreneuriale.

Mise en situation professionnelle des étudiants

L’IAE met en place un dispositif pédagogique innovant reposant sous forme d’ateliers de l’innovation.

Ils reposent sur des groupes interdisciplinaires mêlant des élèves de l’IAE et des élèves en informatique de la composante d’excellence EUR de la Faculté des Sciences et Techniques.

Les étudiants sont amenés à répondre à des défis posés par les entreprises partenaires en appliquant des concepts, méthodes et outils développés par les enseignants-chercheurs et professionnels.

Il s’agit :

  • de la définition d’un projet innovant au niveau des licences ;
  • de la création d’un modèle d’affaire innovant au niveau des masters 1 ;
  • de la gestion des compétences et du coaching au niveau des masters 2.


Les étudiants travaillent sur des projets réels d’entreprises existantes dans une posture d’intrapreneuriat, mais ils peuvent également développer leur propre projet dans une posture d’entrepreneur. En master 2, les étudiants sont formés à la posture de coach pour ensuite encadrer les travaux des niveaux licence et master 1.

Ainsi les étudiants reçoivent plusieurs enseignements dédiés à l’entrepreneuriat dont les concepts, notions, postures sont appliqués à travers des cas concrets.

En pratique : de fin septembre à mars, tous les jeudis, les étudiants répartis en groupes interdisciplinaires et travaillent sur des défis réels d’entreprises en réalisant plusieurs livrables dédiés : dont le prototypage.

Dans un contexte où les entrepreneurs peuvent réaliser facilement un Minimum Viable Product, le prototype est désormais indispensable. Il permet de représenter le produit d’une part, il est la preuve de la capacité des étudiants à concevoir matériellement leur produit d’autre part.

En utilisant des méthodes agiles propres à la concrétisation d’un business model (BM), les étudiants mobilisent une pluralité de compétences pour développer leur projet innovant et responsable en s’assurant de la viabilité et de la pérennité économique de leur BM.

Les groupes sont accompagnés et évalués à échéances régulières par des enseignants-chercheurs et professionnels engagés dans le dispositif.

Les étudiants concourent à la finale des ateliers devant un jury composé de potentiels investisseurs.